février 2022
Qu'est-ce qu'un LAPSUS?
● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●
1-Prononciation: \lap.sys\ lapsusse
2- Définition:
C'est une erreur involontaire qui consiste à dire ou à écrire une autre chose que ce que l'on avait prévu d’exprimer.
3-Exemples:
● Nous sommes foudroyés, dit-il. Il voulait dire « fourvoyés », mais c'était là un lapsus léger et que rendaient excusable, d'ailleurs, ces circonstances exceptionnelles.
— (Courteline, Train 8 h 47, 1888)
● Veuillez m'excuser, c'est un lapsus. Je voulais dire " mon ami " et non " mon mari ".
4-Sortes de lapsus:
●Lorsque cette erreur est commise en parlant, elle est appelé "lapsus linguae";
●En écrivant on parle de "lapsus calami", que cela soit à la main ou au clavier,
On dit parfois aussi " lapsus clavis" pour le lapsus au clavier;
● en lisant, que cela soit à voix haute ou mentalement (lapsus lectionis);
●par la mémoire (lapsus memoriae);
● par les gestes (lapsus gestuel ou lapsus manus).
À NE PAS CONFONDRE: GRÂCE À ET À CAUSE DE
**********************************************
1- GRÂCE À
Cette locution signifie : au moyen de, à l'aide de quelqu’un ou de quelque chose.
Elle implique l'idée d'un résultat heureux, positif. Grâce à porte le sens de
Exemples
● L'équipe a gagné grâce à la vigilance de son gardien de buts.
● Grâce à votre vigilance, vous avez pris le train à temps.
●Tu as réussi cet examen grâce à tes efforts soutenus.
● Cet homme d'affaires est est devenu riche grâce à sa persévérance.
● Il a pu franchir les frontières grâce au soutien d'un passeur.
2- À CAUSE DE
De façon générale, cette locution signifie "en considération de" , "en raison de" , " par la faute de".
" À cause de" produit un résultat négatif, regrettable ou malheureux.
Exemples:
● L'élève a été puni à cause de son insolence.
● L'employé a été renvoyé à cause de ses absences injustifiées.
● L'automobiliste a eu un grave accident grâce à à cause de son imprudence.
● À cause de la tempête de neige, les routes nationales sont barrées.
● Il n'a pas réussi l’examen de conduite à cause de sa méconnaissance du code de la route.
●Il est hospitalisé à cause d' une tumeur que son médecin a découverte.
Remarque: On peut aussi commencer la phrase par " grâce à " et " à cause de ".
- Grâce à la vigilance de son gardien de buts, l'équipe a gagné le match.
- À cause de son insolence, l'élève a été puni.
À RETENIR:
Grâce à = résultat heureux, positif.
À cause de = résultat malheureux, négatif.

 LE PASSÉ SIMPLE & L'IMPARFAIT : EMPLOIS

***************************
I- LE PASSÉ SIMPLE:
1- Le passé simple peut traduire un fait complètement achevé
à un moment déterminé du passé.
Exemple:
● L’autre jour, je vis un beau paysage .
2- Le passé simple marque la succession des faits, c’est le temps
du récit par excellence ou le passé simple de narration.
Exemple:
● La jeune fille écrivit la lettre. Mais elle se plaignit d’être fatiguée
et elle monta dans sa chambre.
3- Le passé simple exprime une action soudaine dans le passé .
Exemple:
●Je me promenais dans le bois, je vis surgir devant moi un chien.
4- Le passé simple peut marquer une action brève dans le passé,
cette action ne dure pas .
Exemple:
● Je fis mon devoir.
5- Par rapport à l’imparfait, le passé simple exprime une action qui dure
moins longtemps que celle de l’imparfait.
Exemple:
●Les cartes s’étalaient sur la roche et chacun étudiait un itinéraire possible.
Paul, qui connaissait la région, nous proposa un sentier qui évitait
les éboulis trop dangereux. Nous approuvâmes sans réserve .
II-L'IMPARFAIT
1-On utilise l’imparfait pour évoquer un souvenir, parler de son enfance.
Exemples:
●Quand j’étais petit, je parlais peu et j’aimais écouter les histoires
que me racontait mon grand-père.
●Je me souviens que j’allais parfois voir ma tante
qui habitait dans le Nord du pays.
2. On utilise l’imparfait pour faire une description ou exprimer la situation.
Exemples:
●Le voleur portait des vêtements sombres. Il était grand et il avait les cheveux bruns.
●Il faisait froid, mais Il y avait beaucoup de gens qui attendaient.
3. L’imparfait s’utilise souvent après certaines expressions :
☆PENDANT QUE
Exemples:
●Quelqu’un est venu pendant que je dormais.
●Nous avons terminé le travail pendant que vous étiez en vacances.
☆AVANT
Exemples:
●Avant, je sortais tous les soirs.
●Avant, elles avaient beaucoup de temps.
☆À CETTE ÉPOQUE-LÀ 
Exemples: 
●À cette époque-là, je faisais beaucoup de sport.
●Nous voyagions souvent à cette époque-là.
☆QUAND
Exemples:
●Quand j’allais voir ma grand-mère, nous parlions toute la journée.
●J’étudiais quand j’avais le temps.
4. On utilise l’imparfait pour faire une proposition.
Exemples:
●Et si on allait au cinéma aujourd’hui ?
●Et si on faisait un petit jeu ? Qu’en dis-tu ?
5. On utilise si+ imparfait + conditionnel présent pour faire une hypothèse sur le présent.
Exemples:
●Si j’étais riche, je ferais le tour du monde.
● Je viendrais si j'avais le temps.
DES MOTS ET DES NUANCES: ENDROIT, LIEU, PLACE et COIN
●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●
1- UN ENDROIT
Ce mot s’utilise pour désigner un espace où on se trouve, ou bien, où se trouve un objet.
Et parfois, il renvoie à une partie d’un ensemble plus grand.
Exemples :
●Un endroit de la France, un endroit d’une ville, un endroit de la forêt, un endroit de la maison,
●Allô , tu te trouves à quel endroit ?
● À quel endroit dans la voiture tu l'as caché?
● Tu connais un endroit convivial pour diner au centre ville ?
● Mon endroit préféré de la maison, c’est au balcon ,en face de la mer.
●Tu veux que je le dépose à quel endroit ?
Remarque:
Le mot “endroit” s'emploie dans la locution prépositive: " à l’endroit ".
Elle a deux sens:
a- du bon côté, dans le sens qui convient.
Le contraire de " à l'endroit " est: " à l’envers " .
Exemples:
● Attention tu n'as pas mis les chaussettes à l'endroit.
● Très pressé, il a mis la chemise à l'envers.
b- en ce qui concerne, quant à, s'agissant de.
Exemple:
● La loi est sévère à l'endroit des tranfiquants de drogue.
● Il fait preuve de bienveillance à l'endroit de ses supérieurs.
2- UN LIEU
" Un lieu” c’est comme un endroit, mais qui aurait une fonction précise.
Exemples:
● Le lieu de travail.
● Le lieu de naissance
● Le lieu de résidence
On l’utilise aussi pour des événements. Et souvent à travers l’expression : "Avoir lieu".
Exemples:
●La dernière réunion a eu lieu lundi dernier.
● Un accident a eu lieu près de la mairie.
●Où a lieu le mariage ?
- Au grand hôtel de la ville.
3- UNE PLACE
■ Le mot “place” peut indiquer l’espace qu’occupe quelque chose, la grandeur de cet espace.
Exemples :
●Tes affaires occupent trop de place à la maison, tu devrais de débarrasser des plus vieilles !
●Tu prends trop de place, pousse-toi !
■ Le deuxième sens, c’est quand il s’agit en fait d’un endroit destiné à être occupé.
Exemples:
●Une place de cinéma,
●Une place pour handicapés,
●Une place de parking,
●Une voiture à deux places.
■ Il désigne aussi l’espace qu’occupe habituellement un objet.
Exemple:
●Remets cet objet à sa place !
●Remets les clés à leur place!
■ Quand vous ne pouvez plus rentrer, par exemple dans un bus
ou dans un parking ...., vous dites :
● Il n’y a plus de places dans ce bus !
● Ah, mais il n’y a plus de places au parking !
● Allez voir s'il y a encore des places dans la salle de conférence!
■ Le mot “place” peut désigner aussi l’ordre de quelque chose, l’espace par rapport
à autre chose, ou même le classement.
Exemples:
● Quelle est la place du pronom personnel dans la phrase ?
– Il doit se trouver avant le verbe.
● Notre équipe nationale occupe la 10e place dans le classement mondial.
●Notre meilleur athlète a occupé la troisième place du podium.
●Il occupe une place très importante dans mon cœur.
■Le mot “place” désigne aussi un endroit ouvert dans une ville, un village.
Exemples:
●La grande place,
● La place du village,
● La place de la Bastille à Paris.
■ Le mot " place " est utilisé dans cette expression " remettre quelqu'un à sa place ".
Exempke:
●Il est très prétentieux, je dois le remettre à sa place.
4- UN COIN
■Le “coin” normalement se réfère à l’angle. En général, c’est un petit endroit.
Exemples:
● Le coin d’une pièce,
● Le coin d’une table,
● Il est au coin de la rue.
■ Mais le coin ne signifiepas toujours un petit endroit.
Exemple:
● À Paris, je connais un coin très sympa ! Ça peut être un petit quartier, une forêt,
une place, une avenue, un café .... .
■ Et si tu dis : Je vais au petit coin. Il s’agit des toilettes !
■ Finalement quand les enfants se comportent mal, le maître les punit:
ils doivent alors aller au coin de la salle.
Exemple:
● Va au coin, petit. Tu y resteras cinq minutes!
NE PAS CONFONDRE: DÉCÉDER et MOURIR
************************************
DÉCÉDER et MOURIR sont des synonymes, mais ils ne sont pas pour autant interchangeables dans tous les contextes.
Nous essayerons ci-après de préciser les différences entre ces deux verbes.
1- DÉCÉDER
Le verbe DÉCÉDER signifie " cesser de vivre ", il s'emploie lorsqu'on parle de personnes
principalement dans le langage administratif ou juridique. On l'utilise aussi par euphémisme, pour éviter le verbe "mourir ". Son emploi est surtout fréquent pour parler d'une mort normale, naturelle .... et non d'une mort accidentelle ou violente.
■ Exemples :
● Le père de mon collègue est décédé la semaine dernière à la suite d'une longue maladie.
● Elle a déclaré devant le tribunal que son conjoint était décédé suite à une crise cardiaque.
● L'assurance vient de dédommager le fils de notre voisin dont l'épouse est décédée
depuis quatre ans.
2- MOURIR
MOURIR signifie lui aussi "cesser de vivre " , mais il peut s'appliquer aussi bien aux personnes,
qu'aux animaux et aux végétaux. Lorsqu'on parle de personnes, " mourir" convient dans tous les contextes.
■ Exemples :
●Trois personnes sont mortes suite à l'écroulement d'un vieil immeuble.
● Son grand-père est mort d'un cancer du poumon l'année dernière.
● Ces arbres risquent de mourir si la sécheresse continue à sévir.
● Son fidèle chien est mort malgré les soins intensifs du vétérinaire.
Autres emplois:
-- On peut également utiliser MOURIR pour parler de choses ou de concepts qui disparaissent
ou qui s'affaiblissent lentement.
Exemple:
● Le bruit de la foule meurt peu à peu.
-- Il a aussi le sens de " ressentir intensément" lorsqu'il est question d'émotions ou de sensations.
Exemples:
● Vite, donnez-moi à boire je meurs de soif!
● Elle mourait d'envie de revoir son fils parti en guerre.
-- Enfin, à la forme pronominale, il signifie " être sur le point de mourir ".
Exemple :
● Il est à l'hôpital; il se meurt.
REMARQUE:
Les noms DÉCÈS et MORT ne sont pas, eux non plus, interchangeables dans tous les contextes. DÉCÈS ne s'applique qu'aux personnes; on l'emploie dans la langue administrative et dans la langue juridique, ou encore par euphémisme. Le nom MORT, lui, peut s'appliquer aux personnes, aux animaux et aux végétaux.
Exemples :
● La mort du chat de la voisine a beaucoup attristé la famille.
● L'assureur exige un certificat de décès.
● Il'est difficile d'annoncer à quelqu'un le décès d'un de ses proches.
● Elle est terrifiée par la mort de sa mère.
AUTOUR D'UN MOT : AMOUR
*********************************
DÉFINITION
- Sentiment d'attachement vif qui pousse à aimer quelqu'un, une divinité, un idéal ...
-Inclination envers une personne fondée sur l'instinct sexuel.
- Intérêt, goût très vif pour une catégorie de choses qui peuvent procurer un plaisir, une satisfaction ( amour de l'argent, des objets d'art, ...)
CLASSIFICATIONS DE L'AMOUR
L'AMOUR, ce sentiment presque inexprimable, admet néanmoins plusieurs classifications.
Par exemple :
AMOUR maternel, paternel, parental, fraternel, filial...
AMOUR du prochain, d'autrui...
AMOUR de la justice, du bien, de la vérité...
L'AMOUR peut être : Subit, passager, platonique, profond, aveugle, fou...
QUELQUES SYNONYMES
admiration, adoration, vénération, idolâtrie, mysticisme, affection, tendresse, sentiment,
tendance, penchant, inclination, philanthropie, attachement, passion, attirance, attraction, délicatesse, caprice, lascivité, marivaudage,
dévotion, dilection, estime, faible, engouement, béguin, amitié, amourette, passade
Plaisir, désir, relation, liaison, fréquentation, amourette, adultère, concubinage,
libertinage, luxure, aventure, badinage, intrigue, amusement, flirt, accouplement,
copulation, coït .....
QUELQUES ANTONYMES
abomination - animosité - antipathie - aversion - désaffection - exécration -
haine - horreur - indifférence.
GENRE DU MOT " AMOUR "
" Au singulier, le mot est masculin : un amour fervent.
remarque
L'emploi du féminin singulier (une belle amour) relève d'une recherche stylistique délibérée (effet d'archaïsme ou plaisanterie, notamment).
Au pluriel, le mot est masculin dans le registre courant (elle a eu des amours ardents et des passions jalouses), féminin dans le style soutenu ou poétique ( « le vert paradis des amours enfantines », Ch. Baudelaire ).
Quand il s'agit des représentations du dieu Amour (en peinture, sculpture, etc.), amour est toujours masculin, au singulier comme au pluriel : des amours sculptés." ( Source Larousse )
QUELQUES EXPRESSIONS
-Un mariage d'amour.
- Une déclaration d'amour.
- Un amour éternel.
- Un amour impossible.
-Être un amour.
-Être joli, gentil comme un amour.
-Avoir de l'amour pour quelqu'un.
-Naître à l'amour.
-S'éveiller à l'amour.
-Inspirer de l'amour à quelqu'un.
-Déclarer son amour à quelqu'un.
-Vivre un grand amour.
-Filer le parfait amour.
-Brûler d'amour.
-Languir d'amour pour quelqu'un.
-Mourir d'amour.
-Pour l'amour du ciel.
QUELQUES PROVERBES
-L'amour est aveugle.
-L'amour ne se commande pas.
-Vivre d'amour et d'eau fraîche.
-Loin des yeux, loin du cœur.
- L'amour, sans l'estime, n'est plus rien qu'un caprice.
- Plus l'amour s'est caché, et plus son désir est ardent.
- L'amour ne peut longtemps se cacher ou se feindre.
- Le véritable amour est sans peine et sans amertume.
- L'amour, frère du Plaisir, ne peut aimer l'âpreté, l'amertume ni la rudesse.
- L'amour console de tout, même des peines qu'il cause lui-même.
- Quand l'amour peut entrer dans l'oreille, il est bientôt au fond du cœur.
- Caché sous les ailes de l'amour, le bonheur vient et s'envole avec lui.
- L'espérance, dont l'amour nous berce, vaut souvent mieux que la réalité.
- L'amour jaloux n'est que soucis et souffrances inutiles.
- Tant qu'on a des regrets en amour, on n'est jamais totalement guéri.
- Vainement on fuit ce qu'on aime, son image nous suit partout.
- Quand un cœur s'ouvre à l'amour, tous les tourments s'y glissent avec lui.
- L'image de l'être aimé est comme notre ombre, elle nous suit partout.
- L'amour ne laisse qu'une seule occupation, penser à l'être aimé.
LE PLUS - QUE - PARFAIT ( EMPLOI )
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

RAPPEL :
On forme le plus-que-parfait par l'imparfait de l'auxiliaire qui convient ( être ou avoir ) + le participe passé du verbe conjugué.
Exemple :
● J'avais gagné la partie .
● J'étais sorti avant son arrivée.
EMPLOI DU PLUS - QUE - PARFAIT
Le Plus-que-parfait sert à décrire une action passée qui est arrivée avant une autre action passée.
Il exprime l'antériorité d'une action passée, par rapport à une autre action principale passée exprimée par
le passé composé, l'imparfait ou le passé simple.
L'action ( action 1) qui s'est passée avant l'action principale (action 2) est toujours au plus-que-parfait.
1- Passé Composé :
Exemple:
● Mon collègue a adoré (action 2 ) les poèmes que j' avais écrits ( action 1 ) pendant ma jeunesse.
2- L'imparfait :
Exemple :
● Les enfants avaient joué ( action 1 ) plusieurs heures sous le soleil fort et ils noircissaient (action 2)
REMARQUE :
L'antériorité est exprimée uniquement par rapport à l'imparfait avec l'emploi de mots :
quand, après que , aussitôt que .....
Exemple:
● Aussitôt que j'étais entré dans la pièce, tout le monde me regardait fixement.
3- Le passé Simple :
Exemple:
● Je crus (action 2) que Monica avait dit (action 1 ) la vérité.
4- Emploi dans une situation Irréelle du passé ( avec Si )
Employé avec la conjonction 'si ', le plus-que-parfait permet d'exprimer une situation irréelle du passé.
La condition concerne le passé, mais cette action n'a pas pu se réaliser.
Si + Plus-que-parfait ===>> Conditionnel Passé
Exemple:
● Si tu m'avais invité , je serais venu à ta soirée. (mais , tu ne m'as pas invité,donc je ne suis pas venu... .)
REMARQUE :
Le plus-que-parfait peut aussi exprimer l'antériorité d'une action passée ,par rapport au présent .
Exemple:
● Monsieur André n'est pas là? Alors, il m'avait dit qu'il viendrait pour le rendez-vous.
LE PLUS - QUE - PARFAIT
●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●

I- EMPLOI DU PLUS-QUE-PARFAIT
1- Le plus-que-parfait est employé dans un récit au passé.
Ce récit peut être exprimé avec l'un des temps suivants : l'imparfait, le passé simple, ou le passé composé.
Le plus-que- parfait exprime des faits , des actions ou situations qui ont eu lieu avant l'instant du passé qu'on raconte.
Autrement dit, il indique qu'une action se déroule avant une autre dans le passé:
● Quand je suis arrivé à la gare, le train était déjà parti. ==>> Le départ du train est antérieur à mon arrivée à la gare.
Le train était parti d'abord, ensuite je suis arrivé à la gare.
Je suis arrivé : passé composé / le train était ( déjà ) parti : plus-que-parfait
● Quand j'avais terminé mon travail, j'allais me promener au bord de la mer.
==>> J'avais terminé ( plus-que-parfait ) antérieur à " j'allais me promener " ( Imparfait ).
● Quand elles étaient arrivées à l'entrée du zoo, elles entendirent soudainement un rugissement assourdissant.
==>> Elles étaient arrivées( plus-que-parfait ) ensuite, elles entendirent ... ( passé- simple ).
2- Le plus-que- parfait est utilisé également lorsqu'il s'agit d'un fait non réalisé dans le passé:
Si tu m'avais prévenu , je ne serais pas parti. ( Mais tu ne m'avais pas prévenu : action non réalisée )
S'il avait pris ses précautions, il n'aurait pas manqué le rendez-vous . ( Mais il n'avait pas pris ses précautions ).
II- FORMATION DU PLUS-QUE-PARFAIT
Comme le passé composé il est formé de l'auxiliaire " avoir " ou "être "
( mais à l' IMPARFAIT ) + le participe passé du verbe.
J'avais terminé : l'auxiliaire " avoir " à l'imparfait + le participe passé du verbe " terminer ".
( Le train ) était parti : l'auxiliaire " être " à l'imparfait + le participe passé du verbe " partir" .
L'UTILISATION DU COMPLÉMENT DU NOM : NOM+ PRÉPOSITION " DE "+ NOM
☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆
☆☆☆☆☆☆☆☆


Dans un groupe prépositionnel, on ne sait pas parfois s'il faut utiliser "DE" ou " DES ". Nous vous proposons ci-après quelques cas où l'emploi de" DE "est de rigueur. L'emploi de cette préposition est basé essentiellement sur le sens du complément du nom.
1- Complément du nom : nom + de + POSSESSEUR
A/ Le possesseur est un nom commun.
Attention : nom + du / de l’ / de la / des + nom commun
Exemples :
● Il conduit la voiture de son père. ( = La voiture appartient à son père.)
● C’est le livre du professeur qui est sur le bureau. ( = Le livre appartient au professeur.)
● C’est le jardin de la voisine que vous voyez à droite . ( = Le jardin appartient à la voisine.)
● C'est la copie de l'étudiant. ( = La copie appartient à l'étudiant.)
● Les jouets des enfants. ( = Les jouets appartiennent aux enfants.)
B/ Le possesseur est un nom propre
Exemples :
● C'est l'appartement de Paul. ( L'appartement appartient à Paul.)
● La voiture de Marie est endommagée . ( La voiture appartient à Marie.)
●Ce sont les vêtements de Jacques .😊 Les vêtements appartiennent à Jacques .)
2-Complément du nom : nom + de + AUTEUR , l’interprète d’une oeuvre,
Exemples :
● Un film de Truffaut.
●un poème de Beaudelaire.
●un tableau de Monet.
3-Complément du nom : nom + DE + ORIGINE, PROVENANCE, DESTINATION.
- On utilise " DE" pour les pays féminins et " DU " pour les pays masculins.
Exemples :
●Le café du Brésil. ( en provenance du Brésil )
●Les oranges du Maroc.(
● Le thé de Chine. ( en provenance de la Chine)
●Le fromage de Brie. ( l'origine du fromage est Brie )
● Les parfums de France. ( en provenance de France )
●Le train de Bruxelles. (En français familier : le train de Bruxelles signifie selon le contexte :
le train à destination de Bruxelles ou le train en provenance de Bruxelles.)
4- Complément du nom : nom + DE + matière
Lorsque le complément du nom est une matière, nous utilisons " DE"
quels que soient le genre ( masculin ou féminin) et le nombre ( singulier ou pluriel ).
Exemples :
● un stylo de feutre
●un meuble de bois;
●un gant de cuir;
● des chemises de soie.
● une huile d'amandes.
Cette règle est aussi valable lorsque le complément du nom est au sens figuré .
Exemples:
●un coeur de pierre.
●une volonté de fer.
REMARQUE: pour indiquer la matière, on utilise aussi nom + EN + nom
Exemples:
une boîte en carton, une table en bois, un pont en pierre, une bague en argent.
5-Complément du nom : nom + de + CONTENU
Exemples :
● un verre de thé. ( un verre avec du thé dedans )
●une tasse de café. ( = une tasse avec du café dedans)
●un bol de lait. ( = un bol avec du lait dedans)
●un pot de confiture ( = un pot avec de la confiture dedans)
●un sac de pommes de terre ( = un sac avec des pommes de terre dedans)
6- Complément du nom : nom + DE + DURÉE, ÂGE
Exemples :
●une minute de silence ( = le silence dure une minute).
●vingt-cinq ans de mariage ( = le mariage dure 25 ans).
●un an de prison ( = la peine de prison dure un an).
● Un enfant de dix ans ( un enfant âgé de 10 ans ).
7- Complément du nom : nom + DE + caractéristique / type
Exemples :
●un livre de grammaire
●un cours de français
●un homme de lettres
●un professeur d’histoire
●une carte de visite
●un vol de nuit
●un entraîneur de football
●une voiture de course
8- Complément du nom : nom + DE + cause
Exemples :
●un cri de joie
●des larmes de tristesse
●un geste de sympathie.
9- Complément du nom : nom + DE + saison
Exemples :
●une veste de printemps
●un vêtement d’hiver
● les vacances d'été
Les exceptions sont nombreuses.
Quelques exemples:
●l’histoire de France / l’histoire de la Belgique
●le coût de la vie / le niveau de vie
●la langue des signes ( ici, "DES" exprime un moyen).