Top News

 A ne pas confondre : QUELQUE ET QUEL QUE

¤¤¤¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤¤¤ ¤¤¤¤¤¤¤¤¤



1- QUELQUE
■ << Quelque >> est un adjectif indéfini ou un adverbe.
■ << Quelque >> est toujours placé devant un nom, un adjectif ou un adverbe.
a - Devant un nom
Exemple:
● Quelques joueurs de notre équipe étaient fatigués à la fin du match.
==>> " Quelque " est un adjectif indéfini. Il s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte.
b - Devant un adjectif
● Quelque intelligent qu’il soit il commet parfois des erreurs monumentales .
● Quelque souriant qu’il semble, il est malheureux.
==>> on n’accorde jamais quelque lorsqu’il est devant un adjectif car c’est un adverbe.
c - Devant un adverbe
● Quelque rapidement qu’il coure, je le rattraperai.
Remarque : " Quelque " devant un adjectif ou un adverbe marque une opposition.( 3 derniers exemples ).
2- << Quel que >> est une locution conjonctive.
■ Elle est toujours placée devant le verbe être au subjonctif
<< soit>> .
■ « Quel » et « soit » s’accordent toujours en genre et nombre avec le nom ou le pronom qui suit.
a- Suivis d'un nom
Exemples:
● Quels que soient mes conseils, il agira comme il l'entend.
● Quelle que soit sa fortune, il n’est jamais satisfait.
b- Suivis d'un pronom personnel
Exemple :
● Présentez une pièce d’identité, quelle qu’elle soit.
● L’administration ne tolère aucun retard, quelle qu’en soit la raison.
3- Le mode du verbe après quel ( le/s) et quelque (s ):
Qu’il s’écrive en deux mots
" quel(le /s)… que » ou en un seul
« quelque(s) » qui marque une opposition est toujours suivi d’un verbe au SUBJONCTIF.
Exemples:
● Quel qu’il soit, il faudra qu’il se plie au règlement.
● Quelque malin qu’il paraisse, il est pris au piège.
● Quelques efforts qu’elle fasse, elle n’y parviendra pas .

 LES VERBES DÉFECTIFS

*****************************



Les verbes défectifs sont des verbes auxquels il manque certains temps
ou ne sont conjugués qu’à la troisième personne du singulier. Ils sont conjugués avec
le pronom personnel " IL ". Ce pronom ne représente rien .
A noter que d’une manière générale , tous les mots sont dits défectifs lorsqu’ils
ne possèdent pas certaines formes que l’on retrouve dans les mots de la même série.
EXEMPLES:
● les noms comme : fiançailles, obsèques , ténèbres .....sont défectifs , car
ils n’ont pas de singulier.
● De même les noms qui n’ont pas de pluriel sont défectifs : argent, fer, cuivre , gloire,
paresse, bonté, douceur, pauvreté, clarté , oubli, adolescence.....
VERBES SPÉCIFIQUEMENT IMPERSONNELS
1- Verbes dits météorologiques( relatifs à la météo ) :
Venter, pleuvoir , neiger, grêler, bruiner....
Ils sont conjugués à tous les temps sauf à l’impératif:
● Il pleut, il a plu , il pleuvra, il pleuvait....
Parfois, ces verbes sont précédés d’un pronom démonstratif :
● Ça pleut dans toute la région.
2- Autres verbes ne se conjuguant qu’à la troisième personne.
Ils ne se conjuguent pas à l’impératif.
● S’AGIR :
On l’emploie souvent dans ces formes :
- il s’agit ( de) c’est à dire "il est question de",
- S' agissant, s’étant agi.
●RÉSULTER :
- Résulté , résultant
Son échec à l’examen résulte de son manque de concentration.
● FALLOIR:
- Il faut , il a fallu, il faudra , il faudrait....
●INCOMBER:
- Incombé, incombant
Cette tâche incombe au constructeur .
● URGER:
- Urgé, urgeant
Ce travail urge.
Ça urge.
●S’ENSUIVRE: ( découler)
-S’étant ensuivi, s’ensuivant.
Il s’ensuivit une grande bagarre.
● ADVENIR: ( arriver par hasard )
- Advenu, advenant
Advienne que pourra.
Quoi qu’il advienne il aura gain de cause.
3- Liste non exhaustive des verbes défectifs :
Absoudre ( pardonner ) , accroire ( croire quelque chose qui n’est pas vrai ) ,
apparoir ( être apparent ), assavoir ( faire connaitre ) , bienvenir ( bien accueillir ) ,
braire ( pousser un cri - l’âne ) bruire, choir,
clore, déchoir, échoir, éclore, faillir, falloir, frire, gésir, luire, nuire, occire ( tuer ),
Oindre ( enduire) , ouïr ( entendre ), pleuvoir....
Pour conclure, notons que la plupart des verbes défectifs tendent à disparaître
et à ne subsister que dans des locutions.

 Accord du verbe avec la locution " L'UN ET L'AUTRE "

●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●



La locution " l'un et l'autre " (ou l'une et l'autre) est employée pour indiquer l'équivalence entre les éléments auxquels elle fait référence. Elle est employée soit comme locution pronominale, soit comme locution adjectivale.
I-L'UN (E) ET L'AUTRE LOCUTION PRONOMINALE:
■ Lorsque le verbe précède la locution pronominale " l'un et l'autre( e) ", on doit l'accorder au pluriel.
Exemples :
●Les deux joueurs ont beaucoup de qualités l'un et l'autre.
●Vous avez tort l'une et l'autre.
● Nous étions témoins de cet accident l'un et l'autre.
■ Lorsque la locution " l'un(e) et l'autre " évoque une idée de pluralité, le verbe qui la suit se met le plus souvent au pluriel .
Exemples:
● L'un et l'autre n'ont ménagé aucun effort dans le soutien de leur ami.
● Lors du dernier match, l'une et l'autre ont déployé leurs efforts pour gagner.
● Elle hésite entre ces deux prononciations? En fait, l'une et l'autre se disent.
Remarque:
Il est également possible de laisser le verbe au singulier si l’on considère que l'idée d'addition ne prédomine pas. Cependant, l'accord au singulier est moins courant et il est même considéré comme vieilli dans certains ouvrages de grammaire.
II- "L'UN (E) ET L'AUTRE" LOCUTION ADJECTIVALE
■ Lorsque "l'un (e) et l'autre" est employée comme locution adjectivale, elle précède le plus souvent un nom au singulier; le verbe qui suit reste d'une façon générale au singulier.
Exemples:
●Je suis sûr que l'une et l'autre solution peut réussir.
● L'une et l'autre robe lui va à merveille.
●J'estime que l'un et l'autre cadeau lui plaira.
REMARQUE:
Il est également possible, mais rarement, d'accorder le verbe au pluriel lorsque l'idée d'addition ou de réunion prédomine.
■ Enfin, dans les rares cas où le nom qui suit l'un et l'autre est au pluriel, le verbe se met nécessairement au pluriel.
Exemple :
● Je vous assure que l'un et l'autre candidats sont les meilleurs.

 LE PASSÉ RÉCENT ET LE PASSÉ COMPOSÉ

■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■




1- LE PASSÉ RÉCENT
▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪
Le passé récent exprime une action qui se passe immédiatement avant le moment où l’on parle. Cette action est donc récente .
On forme le passé récent avec le verbe VENIR conjugué au présent suivi de " DE " +un verbe à l’infinitif .
EXEMPLES :
- Je viens de répondre à votre question.
- Tu viens de poser une question.
- Elle vient d’appeler au téléphone.
- Nous venons de prendre un verre de thé.
Le verbe venir est appelé VERBE SEMI - AUXILIAIRE.
Le passé récent est généralement utilisé dans l’oral.
2- LE PASSÉ COMPOSÉ
▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪▪
● L’utilisation du passé composé
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
Le passé composé est utilisé pour répondre à la question :" que s’est - il passé ?
Le passé composé sert à exprimer une action ponctuelle qui s’est déroulée et achevée dans le passé.
Elle peut être limitée, longue ou répétée.
- j’ai visité le musée national en 2014. ( action ponctuelle dans le passé )
- Ils ont passé une semaine à Marrakech. ( durée limitée dans le passé )
- Son père a passé vingt ans en France . ( durée longue dans le passé )
- Le professeur a expliqué trois fois la même leçon . ( action répétée dans le passé )
● La formation du passé composé
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
Il est composé de l’auxiliaire avoir ou être + le participe passé du verbe conjugué.
EXEMPLES :
- Il a obtenu une bonne note.
- Elle est partie sans laisser de traces.

 DEUX expressions À NE PLUS CONFONDRE : 

" AVOIR L'HEUR DE " et "AVOIR L'AIR DE"

***********************************




 1- " AVOIR L'HEUR DE "

Signification du mot HEUR: C'est un terme d'origine latine " agurium"
qui signifie augure, présage.
Ses homonymes: heure ( c'est l'heure du déjeuner )
et heurt ( choc, coup, collision, accrochage, affrontement).
Exemples:
● C'est l'heure de la vérité, chacun doit assumer ses responsabilités.
● Le heurt était violent, heureusement il n'a pas eu de graves conséquences.
Le terme HEUR n'est plus guère employé que dans la locution " avoir l'heur de"
et dans le proverbe : " Il n'y a qu' heur et malheur dans ce monde "
qui a pour sens " tout est une question de chance " .
Signification de l'expression :
Avoir la chance de, avoir le plaisir de. ( français soutenu et parfois ironique).
Exemples:
● Tu ne sembles jamais content de moi.
Que faudrait-il que je fasse pour avoir l'heur de te plaire?
● Je l'ai abordée deux ou trois fois, mais je n'ai eu jamais l'heur de lui plaire.
● La prochaine fois, j'aurai l'heur de visiter ce monument historique.
2- AVOIR L'AIR DE
Cette expression est suivi de:
- de + verbe;
-de +adjectif;
- un adjectif ( sans de ).
Signification de l'expression:
sembler, paraître, avoir l'apparence de.
Exemples:
● Tu as l'air de ne pas prendre cet avertissement au sérieux.
● Il n'a pas l'air de réaliser la gravité de la situation.
● Elle avait l'air gentille.
● Avec sa barbiche noir , ses longs cheveux peu entretenus
et ses lunettes noirs son ample costume, il a l'air d'un artiste du siècle dernier.
● Il est rentré si tard l'air bien abattu.

 EXPRIMER SON OPINION

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

1- Je pense que .... vous avez tout oublié.
2- Je crois que ...... tu ne m'as pas compris.
3- J'estime que .... son idée est bonne.
4- Je trouve que ..... cette proposition est convenable.
5- Je suppose que ..... la solution est à chercher ailleurs.
6- Je considère que .... nous avons tous tort.
7- J'ai l'impression qu' .... il faudrait arrêter cette discussion.
8- Pour moi, .... l'éducation est le levier de tout développement.
9- À mon avis, ..... tout problème a une solution.
10- D'après moi, ..... ce roman est le meilleur que j'aie lu.
11- Selon moi, .... cette période ne convient pas pour faire du tourisme.
12- Pour ma part, .... je suggère l'ajournement de cette réunion.
13 - En ce qui me concerne, ..... les conditions sont favorables pour entamer une telle discussion.
14- Personnellement, .... je ne partage pas son avis.
15- Il me semble .... vous avoir rencontré quelque part.

 FAUTES COURANTES : MOTS À SAVOIR ORTHOGRAPHIER :

■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■




1- ACCUEIL :
On l'écrit à tort " acceuil " en inversant les voyelles " E " et " " U ".
Or pour respecter sa prononciation , Il faut que le " U " précède " le "E ",
autrement il serait prononcé << Asseuil >>.
Par ailleurs, " accueillir " s'écrit avec deux " C " comme les autres mots commencant par AC
et contrairement au verbe " RECUEILLIR " qui s'écrit avec un seul " C " .
Pour pallier cette difficulté , retenir cette astuce :
- Lorsqu' on accueille quelqu'un on l'accueille avec les deux bras ==>> ( 2 C ),
et lorsque on le recueille , on le fait avec un seul bras ==>> un C.
2- COORDONNER:
La faute fréquente dans l'orthographe de ce mot est la suppression d'un " O " ==>> Cordonner .
L'explication est à chercher dans l'existence du verbe " CORDONNER "
( Tresser quelque chose en forme de cordon, cordonner des cheveux.... )
et de milliers de mots commençant par " COR " .
Exemples : cordonnier, corde , corde, cordial, cordon ...
3- DILEMME:
C'est l'obligation de choisir entre deux solutions comportant l'une et l'autre des inconvénients.
Exemple : Dites- moi comment sortir de ce dilemme.
Synonyme : alternative.
Il est courant de voir le mot DILEMME écrit avec " N" ( DilemNe ) .
Il est confondu avec l'orthographe de ( INDEMNE ).
4- EXORBITANT:
Qui a un caractère exagéré . Qui dépasse la mesure.
Exemple : Il a acheté sa voiture sport à un prix exorbitant.
La plupart des gens écrivent abusivement ce mot avec la lettre " h " ( exhorbitant ) ,
car plusieurs mots prennent un H :
Exhaler, exhiber, exhumer, exhaustif......
5- GAGEURE:
C'est une promesse de payer une somme , ( ou de donner un objet quelconque) qui est l'objet d'un pari.
D'aucuns l'écrivent fautivement sans un " e" à la fin comme : peur, sueur, douleur, nageur etc.
A noter que " gageure " se prononce << GAJURE >>.
6- MOURIR :
On a tendance à écrire ce verbe avec deux "r " à l'instar de " se nourrir " .
En effet, il ne prend qu'un seul " r ". Pour bien le retenir,
se dire qu' on meurt une SEULE fois , donc un SEUL " r ".
7- (SE) NOURRIR :
En revanche, " se nourrir " s'écrit avec deux " r " .
Une astuce pour s'en souvenir : on se nourrit plusieurs fois ===>> donc deux " r ".
8- MERCI:
Certains écrivent- a tort - " merci " avec un " Ç " ( avec une cédille ).
Or la lettre C ne porte de cédille que lorsqu'il est suivi d'une des voyelles suivantes: a, o et u.
afin d'éviter de le prononcer " k ".
Avant la voyelle " i " ou " e " , "C" est toujours prononcé " S ".
9- PARMI:
Il est invariable et se termine par un " i " à la fin. Certains sont influencés par le mot " hormis "
et l'écrivent avec un " s" à la fin .
Afin de mémoriser son orthographe , nous avons deux astuces :
-" Parmi " compte trois consonnes ( P, R,M ) ===>> Petite Reine Marie.
- Ou plus simplement, se rappeler " Un traître est PARMI nous, il faut le chasser" .
( le traître est bien - entendu le " S" ).