Top News




COMMENT DEMANDER DES EXCUSES ET COMMENT LES ACCEPTER ?

 

1-    DEMANDER DES EXCUSES

 

  • Ø Pardon
  • Ø S'il vous plaît pardonnez-moi
  • Ø Excusez-moi.
  • Ø Excuse-moi ( pour un ami, un proche, une personne plus jeune que vous, quelqu'un de familier )
  • Ø Mes excuses
  • Ø Mille excuses pour ce que j'ai fait.
  • Ø Je vous demande des excuses.
  • Ø Je te demande des excuses pour ce qui s'est passé.
  • Ø Je ( te) vous demande pardon.
  • Ø Je regrette, je ne voulais pas te faire du mal
  • Ø Sincèrement, je regrette.
  • Ø Je suis désolé ( e)
  • Ø Je reconnais ma faute
  • Ø Je reconnais mon tort.
  • Ø Pardon. J’étais stupide et je n’étais conscient (e) que je te faisais du mal en te disant cela.
  • Ø Je me rends compte que je t’ai blessé(e) avec mon comportement de l'autre jour. Je le regrette énormément et te demande pardon.
  • Ø J’ai honte de mon comportement. Tu es une personne pleine de qualités et je regrette énormément ce qui s’est passé.
  • Ø Quand je me suis réveillé (e) ce matin, et je me suis rendu ( e) compte que je te dois plein d’excuses. J’ai réalisé que je n’ai pas été à la hauteur de tes attentes et ça me brise le cœur.
  • Ø Mille excuses !
  • Ø Je t’aime énormément et ne veux pas te perdre.
  • Ø Je ne sais pas si ces mots suffisent pour te demander pardon. Crois-moi quand je te dis que je suis désolé( e) .
  • Ø Laisse-moi une seconde chance s’il te plaît. Je ne recommencerai plus.
  • Ø Je réalise maintenant que tu avais raison depuis le début et je te demande pardon
  • Ø Je suis désolé ( e ). Tout cela est ma faute et je l'assume. Qu’est-ce que je peux faire pour que tu me pardonnes ?
  • Ø S’il te plait, accepte mes excuses. Je ne voulais pas blesser tes sentiments.
  • Ø Sincèrement je ne voulais pas te faire de mal. Je regrette ce que j’ai dit.
  • Ø Je ne veux pas détruire notre amitié. S’il te plait donne-moi une chance pour te prouver que cela ne se reproduira plus.
  • Ø Ce que j’ai fait était complètement absurde. Si je pouvais l’effacer, je le ferais sans hésitation.

2- COMMENT ACCEPTER LES EXCUSES

  • ü Ce n'est rien
  • ü Je vous (t') en prie
  • ü Vous êtes excusé ( e)
  • ü Vous êtes tout excusé ( e )
  • ü Ce n'est pas grave
  • ü Cela ne fait rien
  • ü Pas de soucis
  • ü vos excuses sont acceptées
  • ü Ne vous en faites pas
  • ü Je ne tiendrai pas compte de votre faute.
  • ü Vous avez commis une grave faute, mais je sens que vous la regrettez. Je vous pardonne.
  • ü Comme c'est pour la première que vous vous comportez ainsi,
  • ü J’accepte vos excuses.
  • ü Je vous accorde une autre chance avec l'espoir que ça ne se reproduira plus.
  • ü Je comprends votre emportement car vous étiez surmené (e ).
  • ü  Puisque tu tiens à mon amitié, je ne puis qu'accepter tes excuses.



 COMMENT DÉCRIRE UN LIEU ?



1-Des mots pour décrire un lieu ou un paysage :
-Dans une pièce:
Au fond, au haut de, au milieu de, au plafond, autour, sur le sol, tout près, en deçà, en direction de, en face de.
- Dedans/dehors:
À l’extérieur, à l’intérieur, dans, dedans, dehors, au-dehors, dans un angle, dans un coin...
-En haut/ en bas:
•Au sommet, en amont, en l’air, au-dessus… en contrebas, en aval, tout en bas, au fond, au-dessous, sous… Autour: près, auprès de, tout près de, aux environs, aux alentours, aux abords de, à la ronde, à la périphérie, autour…
•Au loin:
là-bas, ailleurs, quelque part, loin, au loin, dans le lointain, à l’horizon, au nord, au sud, à l’est, à l’ouest, au levant, au couchant…
- Par rapport à quelque chose:
De chaque côté, de l’autre côté de, de ci, de là, derrière, devant, du côté de , par-dessus, sous, sur, entre, en face l’un de l’autre, en vis à vis, l’un contre l’autre, l’un à côté de l’autre, côte à côte, à côté de, derrière, devant, en file, à la queue leu leu, en rang, en tête, en queue…
2-Des adjectifs pour décrire un lieu :
- La campagne:
vert clair, vert foncé, roux, jaune, feuillu, épineux, végétal, dense, rocailleux…
-Le ciel :
Clair, dégagé, ensoleillé, éblouissant, limpide, pur, nuageux, couvert, bas, menaçant,
chargé, de plomb, pluvieux, obscur, noir, sombre, bleu azur, gris, …
-Les nuages :
Immenses, énormes, légers,...
- La mer :
Verte, grise, argenté, bleuté, limpide, calme, démontée, furieuse, tumultueuse…
-Le relief :
Étendu, infini, plat, vaste, haut, raide, étroit, sinueux…
- Général:
Délabré, désert, désespérant/ admirable, lunaire, mélancolique, morne, obscur, oppressant, pauvre, populaire, sale/ propre, sauvage/industrialisé, naturel, sinistre/ charmant, désolé, écrasant, surpeuplé/vide, froid, glacial /chaleureux, violent/apaisant.
Accueillant/ abandonné, agréable, ancien/ moderne, animé, aquatique, bourgeois/ rural, traditionnel. ...

 Étapes de réalisation du mémoire de fin d'études



Le mémoire de fin d’études est un travail d’études est un travail d’initiation à la recherche qui nécessite un apport personnel.  C’est un travail de conception et  non une simple compilation. Ce travail doit vous permettre d’acquérir  un sens critique et un esprit de synthèse.

De ce fait, votre recherche, aussi modeste soit-elle, doit revêtir un caractère scientifique  en ce sens qu’elle doit reposer sur des fondements théorique et une méthodologie rigoureuse.








Homonymes, Homographes et Homophones

1- Homonymes
Les homonymes sont des mots qui n’ont pas le même sens, mais qui se prononcent de la même manière. Parfois, l’orthographe des homonymes se ressemblent.
Exemples :
●ver / vers / verre / vert
● mer / mère / maire
  • Liste de quelques homonymes
- boue / bout
- paire / paire / père / perd
-peint / pain / pin
- bu / but
- maire / mère / mer
- faim / fin
-conte / comte / compte
-sens / cent / sans / sang
-eau / au / haut / ô
-chant / champ
-saut / seau / sot
-cours / court / cour
2- Homographes
Les homographes sont des mots qui s’écrivent de la même façon et se prononcent parfois de la même façon.
Exemples :
●La grève de la mer (le bord).
●Les étudiants font grève.
●Le son est trop fort (bruit).
●Je mange du son (céréale).
●Sa ville natale se situe à l’est du pays.
● Il est sûr de ce qu'il dit.
3- Homophones
Les homophones sont des mots qui se prononcent de la même façon mais ont l’orthographe différente.
Exemples :
fer / faire
mes / mais
On distingue 2 sortes d’homophones :
-les homophones lexicaux;
- et les homophones grammaticaux.
■Homophones lexicaux:
Les homophones lexicaux sont des mots qui ont la même prononciation et la même nature grammaticale, mais qui n’ont pas le même sens.
Exemples :
cour / cours (noms)
ancre / encre (noms)
court / courent (verbe courir)
peux / peut (verbe pouvoir).
  • Liste de quelques homophones lexicaux:
faim / fin
pain / pin
poignée / poignet
patte / pâte
champ / chant.
■Homophones grammaticaux;
Les homophones grammaticaux sont des mots qui ont la même prononciation mais qui ont le sens différent et n’appartiennent pas à la même classe grammaticale.
Exemples :
●non (adverbe) / nom (nom masculin)
●a (verbe avoir au présent) / à (préposition)
●tes (adjectif possessif) / taie (nom féminin).
  • Liste de quelques homophones grammaticaux
mais / mai / mes / mets
don / dont
mère / maire / mer
bu / but
ces / c’est / ses / s’est
père / perd / pair
son / sont
sept / cette